Stagiaire à Berlin

Hong Kong, jour 5

C’était dimanche (mes articles sont décalés), Bertrand en a profité pour me faire découvrir une des spécialités locales: les dim sum. Ce sont des mets en petites portions souvent cuits à la vapeur.

Je vous avoue que je n’aime pas trop ça. Ma mère a du me traumatiser durant mon enfance: les raviolis, les brioches chinoises vraiment ce n’est pas mon truc. Mais ne vous arrêtez à mon avis, je suis surement la seule personne au monde à ne pas aimer les dim sum. En fait, ce n’est pas que j’aime pas, c’est que je trouve ça trop bourratif.

Comme il fait beau, Bertrand m’emmène visiter Stanley Village. Il s’agit d’une mini station balnéaire locale située au sud-est de l’Île de Hong Kong. Pour s’y rendre, il faut prendre un mini bus. Pour prendre ce moyen de transport à Hong Kong, il faut vraiment être un local car il n’y a pas de bouton d’arrêt. Le chauffeur s’arrête lorsque vous lui signalez. Chouette, non?

A Stanley Village, il y a un marché énorme ou vous trouverez tout pleins de babioles. C’est un endroit très touristique, il est tout le temps mentionné dans les guides touristiques. Je n’ai pas pu résister à la tentation. Je me suis offert un tee shirt « I love HK ». Il coûtait 38HK$ (soit 3€ et des poussières) et j’ai réussi à le négocier à 35HK$. Si Bertrand ne m’avait pas mis la pression pour partir j’aurai pu l’avoir à 30HK$. Il sera parfait en pyjama. ^^

Pendant notre promenade, je remarque un marchand de noix de coco. N’ayant jamais goûté au jus de coco tout frais, je décide de me lancer…

Et bien je n’aime pas du tout.. ça n’a pas de goût en fait. Ca ressemble à de l’eau aromatisée au coco (sans sucre).

Nous entamons une balade sur le bord de mer.



Stanley Village c’est aussi ses restaurants hors de prix sur le bord de la plage… Principalement fréquentés par des expats ou des riches locaux essayant d’imiter les expats. Bref, un peu m’as tu vu.

Après des années loin de la plage, j’ai enfin pu savourer le plaisir de me promener pieds nus sur le sable et d’aller faire trempette dans la mer.

La nuit tombe, nous regagnons Causeway Bay pour aller manger quelque chose que j’adore et qui me rappelle Armin… PRÊT À MANGER!!! Quoi? Elle va à Hong Kong pour manger dans les chaînes européennes? Je ne peux pas résister à un bon sandwich de chez eux. Regardez ma tête ^^

Ensuite, après avoir fait un passage chez Mac Cosmetics (ouiii), Bertrand m’a fait découvrir pas mal de petits centres commerciaux pour filles vraiment sympathiques. J’en parle sur The New Corner si ça vous intéresse.

Nous sommes allés jouer dans des arcades. C’était un super moment, on a bien rigolé.

J’ai absolument voulu tester les photomatons japonais. La cabine est énorme et elle ressemble à ça:

Ca coûte une fortune, comptez 8€ pour ça:

Ce qui est chouette c’est que les photos sont autocollantes. Et on peut vraiment customiser les images avec tout pleins de petits dessins mignons. Par contre, tout est en japonais, donc j’y suis allée à l’aveuglette. Et en plus il y a un compte à rebours, vous avez à peine 1 minute pour customiser. C’est dommage.

Pour bien finir la soirée, nous avons dégustés des pâtisseries délicieuses de chez Carousel. Chocolat pour Bertrand qui adore ça, et framboise et chocolat blanc pour moi.

J’ai choisi cette pâtisserie à cause d’Armin, on adore les framboises…

Publicités
Cette entrée a été publiée le août 15, 2011 à 12:47 . Elle est classée dans Hong Kong 香港, Tourisme et taguée , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

6 réflexions sur “Hong Kong, jour 5

  1. J’adore venir sur ton blog, il est si intéressant ! Tes articles sont de qualités et tes photos superbes! Sincèrement c’est un régal de lire tes posts, et d’apprendre pleins de choses, surtout sur la chine 🙂
    Moi j’ai été faire des purikura au japon (les photomatons), à la différence de la Chine, c’est qu’ils étaient très peu chers, et de qualité. C’est trop rigolo à faire, surtout à plusieurs. Les pâtisserie sont des oeuvres d’art, tu as du réfléchir à deux fois avant de la manger :p

    • Coucou Coline

      J’ai découvert ton blog grâce à tes commentaires et je l’adore! Il est juste trop mignon! J’adore aussi tes make-up! Merci pour cette découverte.

      Et pour la pâtisserie, j’ai tellement eu mal au coeur quand j’ai du prendre un bout avec ma cuillère.. tout était détruit!

  2. Le , Biduline a dit:

    Coucou on ne se connait pas et je ne tiens pas de blog mais je tenais à laisser un commentaire pour te dire que c’est TOUJOURS un grand plaisir de voir qu’il y a un nouvel article sur ton blog. Presque comme ci tu m’avais emportée dans ta valise le temps de la lecture ! Merci de nous faire partager des bouts de ton voyage ! 🙂

  3. Super article qui m’a bien fait sourire : D
    Mouhahah, à Tokyo, les purikura c’est 500 yens et basta : D (4euros et des brouettes). Ils doivent importer les machines de là bas c’est pour ça 🙂
    Sinon tes photos font trop envie, surtout le dessert à la faim (: D) !
    Pour la coco fraiche, tu es juste trop rigolote : D En faite la coco, ca donne trop envie, on dirait que ca va rafraichir un max, et en faite non, ca n’a pas beaucoup de goût.. gloups ! Je préfère ta patisserie framboise 🙂
    Bon zou me reste un article à lire (ou 2 ? je prie pour 2 ;))

    A très bientôt !

    • Je crois que je me suis fais arnaquée.. j’ai eu 2 exemplaires des photos donc c’était surement une cabine pour… 2!!!

      Bien dit, franchement la coco fraîche, c’est LA déception de l’année 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :